M2 – Toulouse – Biologie et Santé, parcours Neurosciences, comportement, cognition

Objectifs

Identifier et appliquer les techniques pertinentes pour analyser et quantifier une réponse comportementale donnée chez l’animal ou l’homme. Adopter une démarche transversale dans la conception de protocoles expérimentaux en neurosciences cognitives et/ou éthologie, en intégrant différentes approches (neurosciences, éthologie, approches computationnelles, écologie…). Produire des outils d’analyse et/ou de modélisation de données à partir de programmes adaptés (R, MATLAB). Analyser les potentialités et les limites de l’application de données issues de modèles animaux à la physiopathologie humaine. Évaluer l’état de bien-être d’un animal sur la base de données comportementales, et proposer des démarches visant à l’améliorer si nécessaire. Entreprendre une veille scientifique pour identifier des applications technologiques potentielles et pour évaluer la faisabilité d’approches translationnelles en neurosciences ou éthologie, chez l’animal ou chez l’homme.

Organisation de la formation

Le M2 comprend d’abord une formation théorique (semestre 3, 35 ECTS), comprenant certaines UE mutualisées avec d’autres parcours (Neuropsychologie et Neurosciences Cliniques, Physique du Vivant, Modélisation des Systèmes Écologiques).

La formation pratique (semestre 4, 25 ECTS) consiste en un stage de recherche de 5 mois (de début Janvier à début Juin) dans une des équipes ou entreprises d’accueil, en France ou à l’étranger, validé par un rapport écrit et une soutenance orale en fin d’année.

Conditions d'admission / Public cible

Niveau de recrutement : bac +3

Pour les étudiants en santé, validation du niveau M1 en parallèle du 2ème cycle et accès au parcours dérogatoire à partir de la 2ème année

Débouchés

Les diplômé-e-s auront la possibilité de poursuivre par une thèse de doctorat tant en France qu’à l’étranger pour un projet de carrière de chercheur/se, enseignant-e chercheur/se ou docteur-ingénieur. Ils/elles pourront aussi prétendre, après l’obtention du diplôme de Master, à des postes d’ingénieur-e dans le secteur public (organismes de recherche, universités) ou des fonctions de cadre de l’industrie biotechnologique, agro-alimentaire ou pharmaceutique en recherche et développement (chef de projet, attaché de recherche clinique).

Secteur(s) d’activité(s) : Contrôle sanitaire des ateliers de production animale, Modèles d’analyse biologique ; Informatique en biologie, Recherche fondamentale, Recherche translationnelle, Recherche et Développement (industrie pharmaceutique, biotechnologique, agro-alimentaire), Enseignement médical humain, vétérinaire, biologie

Métiers : Attaché de recherche clinique, Chercheur, Enseignant-chercheur, Ethologue, Ingénieur d’étude, chef de projet/produit

Responsable(s) & contact(s)

COTTEREAU Benoit
benoit.cottereau@cerco.ups-tlse.fr

FLORIAN Cédrick
cedrick.florian@univ-tlse3.fr

Plus d'informations

Plaquette de la formation non disponible

Quelque chose ne va pas ?

Une information vous semble erronée, obsolète? Ou vous disposez de plus d’informations sur cette formation & souhaiteriez le voir figurer sur cette page ? N’hésitez pas à nous le signaler !

Menu